Avis clients (707) Artemis Courtage 4.8/5
01 85 731 777Communication locale
Menu

Peut-on créer un mini-potager quand on habite en immeuble ?

Publié le 20/08/2019, dans Guides du Crédit Immobilier

 

Vivre dans un appartement ne signifie pas nécessairement être éloigné de la nature…et de ses vertus ! Pour déguster des légumes sains, vous pourriez envisager d’en faire pousser quelques-uns sur votre balcon. Découvrons les conditions dans lesquelles ce projet est réalisable.

Les détails réglementaires

Imaginer son petit carré potager, c’est forcément se donner de l’enthousiasme et mobiliser l’énergie pour l’élaborer au quotidien. Encore faut-il que vous ayez bien droit de mettre à profit votre rambarde ! En effet, celle-ci appartient à la copropriété lorsqu’elle se trouve côté immeuble, et relève de la commune quand elle est située côté rue. Par conséquent, il est recommandé de vous intéresser au règlement en vigueur ainsi que d’interroger votre mairie à ce sujet.

Quels légumes choisir ?

Des conseils d’un connaisseur

Les néophytes ont tout intérêt à privilégier la pousse de légumes du potager, ils devraient sans sortir sans trop de difficultés ! Nous faisons référence aux tomates, courgettes, choux, carottes et fidèles alliés du maraîcher qu’il est très agréable de cultiver dans son propre cocon.

Vous pouvez être un amoureux de la nature, suivre des émissions de jardinage chaque semaine à la télévision sans pourtant avoir la main verte. Pensez à solliciter votre fleuriste de quartier, il peut être de bons conseils si vous avez des doutes quant aux espèces à inviter sur votre balcon.

Un potager écolo ?

Pas besoin de suivre les aventures de Gretha Thunberg pour avoir une sensibilité écologique. Si vous faites déjà attention à vos emplettes hebdomadaires et que vous privilégiez les semences biologiques, vous vous inscrivez pleinement dans un état d’esprit militant ! Les plants sont plus indiqués dans votre situation si vous composez votre premier potager de poche.

L’espace dont vous disposez

Deux solutions pour cultiver sans peine

Vous rentrez du travail fatigué et n’avez pas nécessairement envie de vous pencher plusieurs minutes pour rafraîchir vos légumes, cela se comprend. Rassurez vous, il est possible d’aménager des tables de culture à hauteur d’évier ! La deuxième solution consiste quant à elle à faire pousser ses légumes à même le sac de terreau, idéal pour ceux qui hésitent entre d’innombrables pots et jardinières ou les internautes en manque de place.

L’alternative du jardin partagé

Vous aspirez à faire pousser vos propres légumes mais n’avez pas suffisamment de places pour concrétiser ce projet ? Vous êtes d’une maladresse extrême et redoutez de rater vos expériences ? D’autres moyens peuvent répondre à vos attentes ! Renseignez vous auprès de votre copropriété sur l’éventuelle existence d’un jardin partagé. Une bonne occasion d’apprendre au côté de personnes qui bénéficient d’une petite expérience et un moyen de rencontrer des locataires ou propriétaires à qui vous n’avez peut être jamais adressé la parole.

éco-PTZ collectif

Guide :  Rentrée 2019-2020 : quel loyer prévoir pour une location étudiante ?
Artemis Courtage, votre courtier en crédit immobilier

Les derniers dossiers

Artemis courtage met à votre disposition une équipe de professionnels dynamiques, disponibles, réactifs qui sauront vous accompagner dans votre projet immobilier.