Avis clients (545) Artemis Courtage 4.8/5
Menu

Tout savoir sur le Prêt Relais

Publié le 10/04/2017, dans Guides du Crédit Immobilier

 

Lorsque vous êtes déjà propriétaire d’un bien immobilier, vous pouvez être amenés à acquérir un nouveau logement avant d’avoir eu le temps de vendre le précédent. Le financement du nouveau logement peut alors poser problème, sauf si vous décidez de faire appel à un prêt relais.

Comme son nom l’indique, cette formule de prêt est destinée à assurer un relais (ou une avance) dans le processus de financement d’un logement grâce à une technique simple : la banque ou l’établissement financier met à votre disposition un prêt destiné à constituer tout ou partie de l’apport personnel nécessaire pour l’acquisition du nouveau logement, ledit prêt étant remboursé par le produit de la vente du premier logement.

Conditions de mise en place d’un prêt relais

  • Le montant du prêt relais représente selon les établissements financiers, de 60 à 80% de la valeur « nette » du bien à vendre, c’est-à-dire de sa valeur déduite de l’encours de prêt qu’il peut vous rester.
  • En cas de « relais-rachat », le montant sera de 60 à 80% de la valeur du bien à vendre et servira également à racheter l’encours de prêt restant dû sur le bien, permettant ainsi de supprimer la charge mensuelle qu’il représentait.
  • La durée d’un prêt relais se situe entre 12 et 24 mois maximum, sachant qu’il sera totalement remboursé par anticipation et sans frais dès que la vente du bien sera réalisée.
  • Le prêt relais est un prêt dit « in fine » car vous ne remboursez le capital qu’au terme de la vente. Vous pouvez choisir entre deux formules pour le paiement des intérêts : la franchise partielle avec un paiement mensuel ou trimestriel, ou la franchise totale avec paiement des intérêts en fin de prêt.
  • Le prêt relais n’échappe à la règle en matière de garantie. En effet, sauf dans le cas où vous auriez déjà signé un compromis de vente dont les conditions suspensives auraient été levées, le prêt relais sera garanti soit par une hypothèque, soit par un organisme de cautionnement mutuel.
  • Un prêt relais doit aussi être assuré mais contrairement aux prêts immobiliers amortissables classiques, la garantie incapacité temporaire de travail (ITT) n’est pas obligatoire car ce prêt a pour vocation d’être remboursé par la vente de votre bien sous deux ans maximum.

Les derniers dossiers

Artemis courtage met à votre disposition une équipe de professionnels dynamiques, disponibles, réactifs qui sauront vous accompagner dans votre projet immobilier.