MA DEMANDE DE PRET Icon arrow

RETOUR AUX ACTUALITÉS

LES BANQUES ACCORDENT-ELLES UN CRÉDIT PLUS FACILEMENT AUX ACQUÉREURS ?

Businessperson's,Hand,Protecting,Balance,Between,Percentage,Red,Cubic,Block,And

Quelles seraient les conséquences d'un nouveau confinement? Sommes-nous toujours sur des conditions plus favorables depuis le début de l'année 2021?
Les banques accordent-elles un crédit plus facilement aux acquéreurs? En attendant de nouvelles restrictions sanitaires, faut-il mettre de côté son projet d'achat?

- Des conditions d'emprunt plus favorables
Ces dernières semaines, décrocher un prêt est un peu plus facile. C’est une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont un projet immobilier et qui n'osent pas se lancer. Deux raisons peuvent l'expliquer.

La première est conjoncturelle : en ce début d'année 2021, les établissements bancaires sont réactifs et répondent positivement aux dossiers puisqu'ils doivent remplir leurs objectifs commerciaux annuels.

La seconde est liée aux assouplissements autorisés par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) qui encadre l'octroi des crédits. La hausse du ratio d’endettement de 33 à 35% et le rallongement de la durée maximale des prêts de 25 à 27 ans pour le neuf permettent de financer davantage de projets de primo-accédants et d'investisseurs.

Par exemple, un célibataire qui touche 3 000 euros par mois et emprunte sur 25 ans au taux de 1,3% pour acheter un bien ancien bénéficie ainsi d'une capacité d'emprunt supplémentaire 13 000 euros (elle passe même à 30 500 euros s'il achète dans le neuf). Un couple qui gagne 5 000 euros par mois et emprunte au même taux sur 25 ans dispose, quant à lui, de 21 000 euros de plus (50 000 euros s'il opte pour un logement neuf).

- Souscrire un crédit devrait rester possible
Néanmoins, à l'aube d'un éventuel troisième confinement, certains emprunteurs sont à nouveau dans l'incertitude. Certes, de nouvelles mesures sanitaires auront des conséquences sur les crédits et sur l'activité immobilière dans son ensemble. Mais, depuis mars 2020, soit le début de la crise du Covid-19, tous les acteurs de la chaîne immobilière se sont heureusement organisés. Chez Artémis courtage, toutes nos équipes peuvent travailler de façon dématérialisée. Il est donc possible pour les acquéreurs de faire des simulations en ligne, de contacter son courtier à distance pour obtenir des réponses à toutes leurs questions (offre en cours, montant d'emprunt envisageable...) mais aussi de monter leur dossier et même de décrocher un prêt.

Tous nos conseillers financiers restent disponibles par téléphone, e-mail, WhatsApp ou Teams pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer. De plus, si cela reste autorisé, nos agences continueront à accueillir du public, sur rendez-vous uniquement et en respectant toutes les mesures barrières indispensables. Les projets en cours des acquéreurs devraient donc être finalisés sans difficulté.

Le mot de Ludovic Huzieux, co-fondateur d'Artémis courtage