Avis clients (707) Artemis Courtage 4.8/5
01 85 731 777Communication locale
Menu

Rentrée 2019-2020 : quel loyer prévoir pour une location étudiante ?

Publié le 9/08/2019, dans Guides du Crédit Immobilier

 

L’été n’est pas forcément de tout repos pour les étudiants. Une partie d’entre eux profite en effet de cette période pour exercer une activité saisonnière et mettre de l’argent de côté. Les plus chanceux qui se dorlotent au soleil ne sont quant à eux pas totalement libérés puisqu’ils ont pour certains la nécessité de trouver un logement avant la rentrée. Voici un focus sur les loyers moyens dont ils vont s’acquitter, qu’ils résident en région parisienne ou en province.

Les loyers dans la capitale et ses environs

La difficulté de se loger à Paris

Paris a de loin la palme des loyers étudiants les plus élevés. Ce n’est pas une réelle surprise pour ceux qui connaissent déjà les prix qui caractérisent le parc locatif privé. En moyenne, pour résider dans un studios de l’un de ses 21 arrondissements, il faut débourser la bagatelle de 873 euros. Cela ne rebute pas la majorité des étudiants d’Ile-de-France, en effet, plus de la moitié (56% précisément) de leurs recherches sont concentrées dans la capitale. Les 5ème, 11ème, 13ème et 15ème arrondissements sont les secteurs les plus recherchés selon le site internet de mise en relation entre locataires et propriétaires.

Les loyers également élevés autour de la Ville Lumière

Pour des considérations financières ou de proximité avec leur établissement, des étudiants jettent leur dévolu sur des logements extra muros. 755 euros : c’est en moyenne le poste consacré par un étudiant en Ile-de-France pour cette rentrée 2019 – 2020 selon les prévisions. Or, sans mauvais jeu de mot, ces jeunes adultes (pour la plupart) ne sont pas logés à la même enseigne.

En moyenne, un studio est proposé à 720 euros par mois en petite couronne contre 619 euros par mois en grande couronne. Les disparités entre diverses communes de région parisienne sont criantes. Ce type de logement se loue en moyenne 744 euros à Nanterre contre 645 euros à Saint-Denis.

La forte disparité en province

Quid du budget que l’étudiant provincial affecte à son loyer mensuel dès septembre ? Il ne s’élève qu’à 560 euros moyenne, soit…une différence de 313 euros avec le loyer moyen d’un studio dans Paris intra-muros. Là aussi, les inégalités géographiques sautent aux yeux, difficile de réaliser des économies quand on étudie dans l’une des grandes villes de l’Hexagone. A titre d’exemple, le loyer moyen d’un studio culmine à 590 euros à Nice et il atteint 535 euros à Lyon. Dans beaucoup de communes de taille moyenne, les étudiants n’ont même pas à dépenser 400 euros par mois pour se loger. Nous songeons entre autres à Reims et Nancy (399 euros pour les deux villes), Angers (369 euros) et Brest (341 euros) où les loyers des studios sont deux fois moins élevés qu’à Paris.

Déposez votre dossier de crédit immobilier pour évaluer votre projet ; un courtier Artemis Courtage va vous guider et consolider votre dossier auprès des banques et des assurances.

éco-PTZ collectif

Guide :  Rentrée 2019-2020 : quel loyer prévoir pour une location étudiante ?
Artemis Courtage, votre courtier en crédit immobilier

Les derniers dossiers

Artemis courtage met à votre disposition une équipe de professionnels dynamiques, disponibles, réactifs qui sauront vous accompagner dans votre projet immobilier.