CAPACITÉ D’EMPRUNT

Avant d’entamer un projet immobilier, vous devez connaître votre capacité d’emprunt et en faire le calcul (surtout s’il s’agit d’un premier achat immobilier). En suivant nos conseils, vous découvrirez comment déterminer votre capacité d’emprunt, en fonction de votre profil emprunteur, avant de faire une demande de crédit immobilier.

Qu’est-ce que la capacité d’emprunt?

La capacité d’emprunt ou « capacité d’endettement » correspond au montant du prêt bancaire que vous obtiendrez de la part de la banque, quel que soit le type de prêt (prêt relais,prêt à taux zéro, prêt in fine, prêt épargne logement, prêt amortissable, prêt PAS ou encore prêt action logement).

En plus de l’apport personnel et des éventuels prêts en cours, la capacité d’emprunt est l’une des principales conditions. Le prêteur en fait l’objet d’une étude pour l’octroi de crédit. Elle dépend de deux facteurs :

·       Le taux d’endettement.

·       Le reste à vivre de l‘emprunteur.

Comment calculer sa capacité d’endettement?

Pour évaluer votre capacité d’emprunt, les organismes de crédit immobilier considèrent le taux d’endettement et le reste à vivre.

Le premier correspond au rapport entre les revenus de l’emprunteur et ses charges. Plus clairement, vous déterminez le pourcentage de ressources qui doit être consacré au paiement des dépenses courantes. Grâce à cet indicateur, l’établissement s’assure que l’emprunteur n’accumule pas trop de dettes par rapport à ses moyens financiers.

Quant au reste à vivre, il désigne la somme à la disposition d’un ménage, une fois que celui-ci s’est acquitté de la totalité de ses charges. La banque ne pourra donc pas accorder de prêt immobilier lorsque le reste à vivre est insuffisant.

Comment peut-on augmenter sa capacité d’emprunt?

Il existe différentes façons d’augmenter sa capacité d’emprunt. Vous pouvez par exemple voir ce qui peut être réduit dans vos charges fixes. Il se peut, également par exemple, que vous ayez plusieurs crédits à la consommation ou une autre offre de prêt immobilier. La meilleure chose à faire est de les regrouper ou de les renégocier afin que vous puissiez payer une plus petite mensualité.

Autre alternative : contracter deux prêts. Cette solution permet de payer moins d’intérêt. Au lieu de prendre un prêt sur une grande durée (25-30 ans), contractez un prêt sur 20 ans et un autre sur 15 ans. Ainsi, vous paierez moins d’intérêts et baisserez vos mensualités. Pour cela, vous aurez alors besoin d’un simulateur.

Il également possible d’augmenter votre capacité d’emprunt grâce à une plus importante capacité d’achat. La capacité d’achat désigne votre capacité d’emprunt + votre apport personnel + assurance + les frais de dossier + les prêts aidés. Le total de ces éléments correspond au coût total du crédit immobilier, c’est-à-dire le taux Annuel Effectif Global (TAEG).

Note importante : il ne faut pas confondre le TAEG avec le Taux Annuel Effectif d’Assurance (TAEA), qui est un indicateur permettant d’évaluer le vrai coût d’uneassurance dans le cadre d’un prêt immobilier.

Pour toutes autres informations complémentaires concernant le crédit immobilier (contrat de prêt, taux crédit immobilier, regroupement de crédit ou encore rachat de crédit), n’hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez aussi consulter notre guide d’achat immobilier.