MA DEMANDE DE PRÊT Icon arrow

RETOUR AU GUIDE

INVESTIR DANS L'IMMOBILIER AVEC UN BUDGET LIMITÉ

Il est possible d'investir dans l'immobilier, même avec un petit budget. En pratique, vous avez intérêt à financer cet achat par un crédit. Vous profiterez, d'une part, des taux d'intérêt particulièrement attractifs. « Un investisseur peut encore trouver un crédit à 1 % sur 15 ans », précise Ludovic Huzieux, cofondateur d'Artémis courtage. S'endetter pour investir dans la pierre permet de profiter d'un effet de levier maximal puisque que le taux d'emprunt est inférieur au taux de rendement attendu. Voici trois façons d'investir dans l'immobilier à moindre coût.

 

Investir dans des parts de SCPI

Cela consiste à acheter des parts de sociétés qui investissent dans de l’immobilier professionnel (bureaux, murs de boutiques, hôtels,…). Ces dernières en assurent la gestion locative et vous reversent une quote-part des loyers encaissés. Contrairement à l’immobilier classique, les SCPI permettent de percevoir des revenus réguliers sans aucune contrainte de gestion. Leur rendement est encore très attractif et constant : les SCPI de « rendement » investies dans les locaux commerciaux et tertiaires ont rapporté, en moyenne, 4,35 % nets de frais en 2018 et leur performance devrait atteindre autour de 4,4 % en 2029. Autre avantage : quelques milliers d’euros suffisent pour souscrire à des SCPI, ce qui rend ce placement accessible. Il faut néanmoins être sélectif dans le choix des parts en privilégiant les sociétés dont le patrimoine est le plus diversifié et en choisissant celles qui investissent dans des quartiers d’affaire de qualité.

Il est possible de financer la souscription de parts (minimum 50 000 euros) mais certaines banques imposent, en contrepartie, de choisir les SCPI commercialisées par leurs propres filiales dont la performance est parfois décevantes. Depuis la disparition du Crédit Foncier, il est plus compliqué d'emprunter pour des SCPI gérées par des sociétés indépendantes. Cependant, certaines banques régionales acceptent encore de le faire.

 

Acheter une place de parking

Avec des prix sont compris entre 5 000 et 20 000 euros en province et autour de 15 000 euros en moyenne en Ile-de-France, le coût d'un parking reste très abordable. Cet investissement cumule plusieurs avantages : les loyers ne sont pas plafonnés, les charges peu élevées et les risques de dégradations très faibles. De plus, la rentabilité d'un parking varie entre 5 et 8 % en fonction de son emplacement. Vous pouvez signer un bail de trois mois reconductible et proposer une période de préavis d'un mois pour le propriétaire et le locataire. Pour optimiser cette opération, il est recommandé de privilégier les parkings sécurisés dans des secteurs où les immeubles anciens sont nombreux puisque leurs occupants recherchent des places à louer à proximité. Enfin, la place doit être aisément accessible, ce qui n'est pas toujours le cas des immeubles des années 1960 ou 1970. Dans le cas contraire, il faudra accepter une décote sur le loyer.

 

Investir dans une cave

Les caves représentent un autre investissement à la portée de tous les portefeuilles. A Paris, ce type de surface vaut entre 1 000 et 4 000 euros le mètre carré en fonction de son emplacement, de son état et de son accessibilité. En outre, ces petites surfaces se louent très facilement, par exemple, entre 12 et 23 euros/m² par mois dans la capitale, ce qui permet de dégager un rendement intéressant. Il est possible de dénicher des caves à vendre sur les sites de petites annonces entre particuliers ou encore par le bouche-à-oreille. Privilégiez les quartiers où les familles sont nombreuses puisque ces dernières ont généralement besoin de stocker leurs affaires à l'occasion de déménagement ou de travaux dans leur logement. Évitez cependant les caves trop humides.

ACTUALITÉS

Toute l’actualité du courtage en prêt immobilier et de votre agence.