MA DEMANDE DE PRET Icon arrow

RETOUR AU GUIDE

QUELLE ASSURANCE CHOISIR ?

Les établissements bancaires ou financiers demandent une assurance de crédit immobilier couvrant les risques suivants :

  • décès, perte totale et irréversible d’autonomie, incapacité temporaire de travail pour l’acquisition d’une résidence principale
  • décès, perte totale et irréversible d’autonomie pour la réalisation d’un investissement de rapport (locatif ou défiscalisant)

L’assurance protège l’emprunteur et sa famille. En cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie, elle rembourse entre les « mains » de la banque prêteuse les sommes restant dues. En cas d’incapacité temporaire ou d’invalidité permanente, totale ou partielle, elle assure le remboursement des échéances. Bien que ce ne soit pas une obligation légale, les établissements bancaires ou financiers l’exigent lors de la mise en place d’un prêt immobilier.

Deux types d’assurance :

  • l’assurance groupe: contrat d’assurance « groupe » proposé par l’établissement bancaire ou financier qui prête les fonds. Ce contrat d’assurance est négocié directement par la banque auprès d’une compagnie d’assurance de son choix pour tous ses clients
  • l’assurance déléguée: contrat d’assurance individuel proposé par une compagnie extérieure à l’établissement bancaire ou financier qui prête les fonds. La clause bénéficiaire est au profit de la banque prêteuse

Deux façons de calculer les cotisations :

  • sur le capital emprunté (ou initial): la cotisation est mensuelle et identique sur toute la durée du crédit (généralement entre 0,20% et 0,60% du montant sollicité suivant les établissements bancaires et financiers et l’âge des emprunteurs)
  • sur le capital restant dû (CRD): la cotisation est proportionnelle au capital restant dû du prêt. La cotisation évolue généralement à la baisse (entre 0,10% et 0,80% du montant du prêt suivant les compagnies)

ACTUALITÉS

Toute l’actualité du courtage en prêt immobilier et de votre agence.