Avis clients (545) Artemis Courtage 4.8/5
01 85 731 777Communication locale
Menu
Revenir au sommaire

Combien puis-je rembourser chaque mois sur mon crédit immobilier ?

FAQ : Combien puis-je rembourser chaque mois sur mon crédit immobilier ?
Peu nombreux sont les foyers pouvant devenir propriétaires de leur résidence principale sans faire appel au crédit immobilier.

S’endetter permet de réaliser des projets nécessitant l’avance d’un important capital, remboursable ultérieurement.

Quels sont donc les éléments à connaître pour maîtriser votre endettement et envisager sereinement votre prêt immobilier ?

Combien-puis-je-rembourser-chaque-mois-sur-mon-credit-immobilier

Comment estimer mon endettement sur un crédit immobilier ?

Il existe plusieurs manières d’évaluer votre endettement. Croiser ces différentes approches vous apportera une vision complète de votre situation et de votre capacité à faire face au remboursement de votre crédit immobilier.

Comment calculer mon taux d’endettement ?

L’estimation de votre « taux d’endettement » prévisionnel peut être considérée comme la première étape pour analyser la faisabilité de votre projet.

En pratique, il s’agit du ratio entre vos charges de crédit (+ loyer le cas échéant) et vos revenus nets annuels, que le banquier rapportera au mois pour estimer votre capacité à rembourser les mensualités de prêt envisagées.

Exprimé en pourcentage, ce ratio ne doit en effet pas dépasser 30 % à 33 % selon les cas, c’est-à-dire que vos charges de prêts et autres dettes ne doivent pas représenter plus du tiers de vos revenus réguliers.

Exemple : combien puis-je rembourser chaque mois sur mon crédit immobilier ?

À titre d’illustration, un foyer disposant de 3.000 € de revenus mensuels nets ne devrait pas supporter un total de remboursement de dettes supérieur à 1.000 €

Incontournable, ce solde devra toutefois être complété par d’autres éléments financiers permettant d’affiner l’analyse de votre solvabilité.

Qu’appelle-t-on le « reste à vivre » ?

Ainsi, dans le cadre d’une demande de prêt, l’organisme de crédit analysera également le « reste à vivre » de votre foyer après remboursement du prêt envisagé.

Cet autre indicateur lui permet en effet d’estimer l’argent dont vous disposerez après paiement de vos charges fixes pour couvrir vos autres dépenses de vie courante.

D’autres éléments, non pris en compte dans le calcul du taux d’endettement, entrent ainsi en considération dans ce calcul et sont fonction de vos habitudes de consommation.

D’un côté, le banquier tiendra compte de l’ensemble de vos revenus tels les salaires et pensions perçus et autres types de ressources (aides sociales, bénéfices ou revenus fonciers) et, de l’autre, vos charges habituelles, variables d’un foyer à l’autre (notamment le total annuel de vos divers impôts et taxes).

La différence, en euros, entre ces deux éléments, lui permet d’estimer votre capacité à faire face aux dépenses courantes (transport, alimentation, électricité, etc.) ainsi qu’aux imprévus.

Ce calcul permet au prêteur de vérifier si l’augmentation prévisible de vos charges, liée à votre acquisition, ne risque pas de déséquilibrer votre budget.

Si vous disposez de revenus importants mais dépensez l’équivalent sans faire d’effort d’épargne, la banque pourra ainsi considérer que le restant à vivre de votre foyer après remboursement de votre mensualité de prêt n’est pas suffisant, même si vous respectez le ratio de 30 %

En quoi est-il important d’évaluer ma situation financière personnelle avant de prendre un crédit immobilier ?

Aussi, être capable d’analyser votre budget vous-même est indispensable préalablement à la transmission de votre demande de prêt immobilier.

D’autres critères, complémentaires au taux d’endettement et au reste à vivre, seront pris en compte pour juger de votre santé financière.

EXEMPLE :
Un reste à vivre de 1 900 € sera regardé différemment selon que votre foyer comporte 2 ou 5 membres, l’importance de vos frais de transport (nombre de véhicules au foyer, trajets domicile-travail non pris en charge par l’employeur, …), etc.

C’est l’analyse de l’ensemble des documents figurant à votre dossier, en complément de l’entretien que vous aurez avec le prêteur ou son intermédiaire, qui permettra à ce dernier de procéder à sa propre estimation de la faisabilité de votre demande.

Combien-puis-je-rembourser-chaque-mois-sur-mon-credit-immobilier

Comment évaluer ma capacité d’emprunt ?

Une fois maîtrisées ces notions d’endettement et de reste à vivre, vous pourrez procéder à une estimation plus fine de votre capacité d’emprunt.

Comment estimer ma capacité à rembourser un nouveau prêt immobilier ?

Avant que le prêteur n’y procède, analysez vos habitudes financières et budgétaires à partir de vos relevés de compte.

L’établissement bancaire de crédit ou votre courtier en prêt immobilier demandera fréquemment les trois derniers relevés de l’ensemble de vos comptes courants et, si vous n’y procédez pas encore, il peut être opportun d’effectuer un bilan annuel rétrospectif de votre situation financière.

EXEMPLE :
Ainsi, vous réaliserez peut-être que, bien que percevant 45.000 € nets, votre foyer a dépensé 12.000 € l’année précédente au titre des impôts et du remboursement de prêts en cours.

Dans ce cas, vous en déduirez par vous-même que, pour respecter le ratio des 30 % d’endettement, une capacité résiduelle d’emprunt de 3.000 € est insuffisante pour solliciter un prêt immobilier, avec ou sans apport personnel, quelle qu’en soit la durée…

Afin de ne pas être décontenancé lors de votre entretien avec l’organisme de prêt, croisez les données concernant votre capacité d’endettement supplémentaire, calculée en retranchant vos mensualités de prêts en cours des 30 % théoriques, avec votre reste à vivre.

De même, estimez si votre capacité d’épargne, ajoutée à ces sommes, s’approche du montant que vous envisagiez de rembourser pour acquérir votre bien.

Si vous constatez que l’effort financier demandé par ce projet impliquerait une modification importante de vos habitudes budgétaires, le prêteur arrivera à la même conclusion.

Aussi, procédez à ces simulations financières au plus tôt afin d’anticiper votre demande en amenant progressivement votre budget à supporter un tel remboursement de votre crédit immobilier.

Vous pourrez notamment arbitrer vos dépenses en supprimant les charges non indispensables et/ou augmentant votre effort d’épargne afin de disposer un apport personnel plus important.

Sur quels autres éléments le prêteur pourrait-il se baser pour évaluer ma capacité de remboursement ?

Outre ces données budgétaires et leur confrontation à la composition de votre foyer, le prêteur procèdera parallèlement à l’analyse qualitative de votre dossier, qui pourra s’appuyer sur d’autres éléments.

L’objectif de l’établissement bancaire de crédit ou votre courtier en prêt immobilier est en effet de s’assurer que vous aurez la capacité à rembourser les mensualités du prêt qu’il vous accorde sur toute sa durée, qui peut atteindre 25 ans voire plus selon l’organisme.

Aussi basera-t-il également sa décision d’octroi sur des données comme la part de votre apport personnel, la nature de votre emploi et votre ancienneté à votre poste, votre secteur d’activité, etc.

L’âge des emprunteurs est aussi important.

EXEMPLE :

Un ménage de sexagénaires envisageant initialement d’emprunter sur 15 ans pourra ainsi se voir proposé un crédit sur 10 ans.

De plus, votre banquier étudiera minutieusement vos relevés de compte afin d’évaluer votre train de vie, vos habitudes de consommation et capacité d’épargne.

En épargnant chaque mois et/ou en étant habitué à régler un loyer comparable à l’effort financier envisagé (mensualité de prêt et charges afférentes au futur logement) sans incident, vous montrerez ainsi votre capacité à faire face à vos futures contraintes budgétaires.

Ainsi, loin de ne comprendre qu’une analyse quantitative, l’étude de votre demande de prêt immobilier comprendra également une évaluation qualitative de votre capacité de remboursement par l’organisme de crédit.

FAQ – Combien puis-je rembourser chaque mois sur mon crédit immobilier ?
Artémis courtage – Courtier en Prêt Immobilier

 

 

 

Les derniers dossiers

Artemis courtage met à votre disposition une équipe de professionnels dynamiques, disponibles, réactifs qui sauront vous accompagner dans votre projet immobilier.