COMMENT UTILISER SON PLAN ÉPARGNE LOGEMENT POUR FINANCER UN CRÉDIT IMMOBILIER

Solution d’épargne réglementée, le PEL présente deux avantages majeurs. C’est un placement qui permet de bénéficier d’une rémunération et d’obtenir un prêt immobilier à des conditions potentiellement avantageuses. Dans ce guide, découvrez comment utiliser son plan d’épargne logement pour votre projet immobilier, en 6 points clés.

Quelles sont les conditions pour utiliser son PEL ?

La vocation principale du plan d’épargne logement est de permettre d’épargner pour souscrire un crédit immobilier, dans des conditions privilégiées. En pratique, ce crédit doit être souscrit pour financer l’achat : 

  • D’une résidence principale (dans le neuf ou l’ancien),
  • Du terrain à construire si le prêt finance simultanément les dépenses de construction,
  • De parts de SCPI investies en immobilier d’habitation,
  • De travaux sur la résidence principale.

Le montant du prêt accordé peut aller jusqu’à 92 000€, selon les sommes accumulées sur le PEL et selon la durée de crédit immobilier, comprise entre 2 et 15 ans.

Les fonds placés sur un PEL doivent être bloqués pour une durée de 4 ans minimum. Les contributions sociales sur les intérêts sont prélevées dès la première année. Tout retrait entraîne la clôture du placement.

Vous pouvez clôturer votre PEL au terme des 4 premières années d’épargne et demander le financement d’un crédit immobilier dans l’année qui suit la clôture.

Le PEL peut-il seulement financer un achat immobilier ?

Produit d’épargne sans risque et rémunérateur, le PEL est utilisable comme bon vous semble. Car dans les faits, il n’est pas exclusivement réservé à l’achat immobilier. 

Vous pouvez en effet débloquer l’argent pour financer un projet qui vous tient à cœur comme un voyage par exemple. Toutefois, dans ce cas, vous n’aurez pas droit à la prime de l’État, encore accessible aux PEL ouverts avant 2018.

Dans quelle banque utiliser le PEL pour financer un crédit immobilier ?

En principe, les souscripteurs vont contracter le prêt immobilier dans la banque qui a hébergé le PEL. Toutefois, ils ont parfaitement le droit de demander ce prêt à un autre établissement. Si vous souhaitez effectuer des comparaisons, n’hésitez pas à solliciter plusieurs banques avant de faire votre choix. Ainsi, vous aurez toutes les chances de décrocher les meilleures conditions d’emprunt possible (niveau de garanties, caution bancaire, hypothèque du logement, assurance…).  

À noter : dans votre banque comme ailleurs, détenir un PEL ne constitue pas une garantie d’accord du prêt immobilier. Pour décrocher ce crédit, vous devrez répondre aux critères habituels (35% d’endettement maximum, apport personnel, gestion financière saine, situation professionnelle stable…). Enfin, pour rappel : vous n’avez pas d’obligation de domicilier votre salaire dans la banque qui vous accorde le prêt.

Quelles sont les conditions financières du PEL ? 

Les conditions financières du PEL sont encadrées par l’État et obéissent des règles strictes. Le montant accordé dans le cadre du prêt immobilier est fonction des intérêts produits pendant la période d’épargne. Plus le montant des intérêts est important, plus le montant du prêt sera élevé. La somme maximale accordée via le prêt est de 92 000€. Bien souvent, le prêt épargne logement accordé va donc compléter un plan de financement global.

En pratique, la durée du prêt PEL peut s’échelonner selon vos besoins entre 2 et 15 ans maximum. Les taux appliqués sont, quant à eux, fonction du taux d’intérêt défini à l’ouverture du compte.

PEL et prime de l’état : quelles conditions et quels montants ?

Une prime d’État peut être versée aux souscripteurs d’un PEL, sous certaines conditions.

  • Le PEL doit donner lieu à un prêt immobilier, 
  • Et il doit avoir été ouvert avant le 1er janvier 2018.

Le montant de cette prime est égal à 40% des intérêts versés par la banque et peut atteindre 1 525€ maximum.

Les personnes qui ont souscrit un PEL après le 1er janvier 2018 ne sont donc plus éligibles à la prime de l’État. De plus, depuis cette date, les nouveaux PEL souscrits sont soumis à la flat tax de 30%. Deux mesures qui font suite à la loi de Finances 2018 et qui impactent directement la rentabilité des nouveaux PEL… En revanche, les PEL souscrits avant cette date restent intéressants et doivent, dans la mesure du possible, être conservés.

Peut-on rembourser par anticipation le prêt souscrit grâce au PEL ?

Vous pouvez, si vous le souhaitez, rembourser partiellement ou totalement le prêt du plan épargne logement, par anticipation. Toutefois, la banque peut vous réclamer en contrepartie des pénalités. Pour savoir si elles s’appliquent, consultez en détail votre contrat. 

Encore aujourd’hui, le PEL est un produit d’épargne privilégié pour optimiser le financement de votre projet immobilier. Mais ses règles de fonctionnement et d’utilisation sont strictes et la fiscalité applicable, en particulier depuis 2018, peut sembler relativement opaque.

Pour exploiter au mieux votre PEL et trouver le financement idéal pour votre achat immobilier, consultez nos courtiers.  

Déposez votre dossier de crédit immobilier pour permettre à nos professionnels d’évaluer votre projet. Un conseiller Artémis Courtage se charge de vous guider de A à Z. À votre écoute, il vous aide à consolider votre consolider votre dossier auprès des banques et assurances, afin de mettre toutes les chances de votre côté de décrocher le meilleur financement.